CARNETS DU SOUS-SOL
Passe o mouse na imagem para ver detalhes Ampliar

CARNETS DU SOUS-SOL

Le texte se présente en deux parties. Dans la première partie, le narrateur présente ses opinions sur la société de son temps. Il réfute en particulier les thèses du radicalisme et du romantisme, selon lesquelles l'instruction et la raison peuvent conduire l'homme au bonheur. La seconde partie « illustre » si l'on veut ce discours par des moments de la vie du narrateur, ses aspirations romantiques, ses humiliations, sa férocité mesquine.Le narrateur du Sous-sol, c'est le Macaire Diévouchkine des Pauvres Gens, quelque vingt ans plus tard. Il n'a pas vieilli, mais il a perdu sa naïveté et sa bonté. Il est un peu plus instruit, mais pas moins pauvre, pas moins déclassé, pas moins cruellement seul. En perdant sa naïveté, il est devenu cynique. Il n'a plus aucun respect pour lui-même, il se hait. On y trouve l'archétype de la scène de repas au cours de laquelle le héros se fait ridiculiser : voir aussi Humiliés et Offensés, l'Adolescent, et aussi les scènes autour de la table de jeu (L'Adolescent encore, le Joueur) qui sont très proches dans l'esprit. À la fin, il cherche la rédemption auprès d'une prostituée, comme Raskolnikov. Il ne trouvera pas la rédemption, c'est trop tard pour lui.
Editora: GALLIMARD
ISBN: 2070392392
ISBN13: 9782070392391
Edição: 1ª Edição - 1995
Número de Páginas: 377
Acabamento: PAPERBACK
por R$ 123,40 2x de R$ 61,70 sem juros