CE QUE LES HOMMES APPELLENT AMOUR: MEMORIAL DE AIRES
Passe o mouse na imagem para ver detalhes Ampliar

CE QUE LES HOMMES APPELLENT AMOUR: MEMORIAL DE AIRES

" En la revoyant, je ne l'ai pas trouvée moins piquante qu'au cimetière ou que la première fois, chez ma soeur, et pas moins belle non plus. [...] Elle a la peau délicate, le teint clair, avec aux joues à peine une touche de rouge, rien qui puisse paraître déplacé chez une veuve. C'est là tout ce qui m'a frappé au premier abord, avec ses yeux et ses cheveux noirs ; le reste m'a été révélé peu à peu au cours de la soirée, jusqu'à l'instant de son départ [...] Après l'avoir observée quelques instants, voici ce que j'ai pensé d'elle. Je ne l'ai pas pensé tout de suite en prose, mais en empruntant un vers à Shelley: "I can give not what men call Love". Je me le suis donc dit en anglais, mais l'aveu du poète, je l'ai repris aussitôt en prose dechez nous, et avec une conclusion de mon cru : "Je ne peux donner ce que les hommes appellent Amour... et c'est dommage". " Ce journal du conseiller Aires est fait de petites touches ironiques sur le vieillissement, l'amour, l'ambiguïté des sentiments, l'abolition de l'esclavage ; des personnages forts le traversent, les descriptions peuvent paraître idylliques mais comme toujours chez Machado, quelque chose grince.
Editora: METAILIE
ISBN: 2864246090
ISBN13: 9782864246091
Edição: 1ª Edição - 2007
Número de Páginas: 214
Acabamento: PAPERBACK
por R$ 43,10